Herta®
en action

Depuis plusieurs années les questions nutritionnelles et environnementales sont au cœur des engagements de Herta®. Découvrez ici notre démarche responsable et les réponses à toutes vos interrogations.

Envie d’en savoir plus sur :

Les engagements
Herta®

Les produits
Herta®

Les engagements Herta®

Vous dites qu’« Herta® s’engage »

Qu’est-ce que cela signifie ?
A quoi vous engagez-vous réellement ?

Herta® est aujourd’hui la marque la plus achetée* en France, ce qui nous donne une responsabilité vis-à-vis de tous les consommateurs qui nous font confiance.

C’est pourquoi, depuis 2001, Herta® a entrepris une démarche d’amélioration continue appelée « Herta® s’engage », avec pour objectif d’optimiser la qualité nutritionnelle de ses produits, mais aussi d’améliorer la qualité de ses approvisionnements et de ses modes de production.Par « Herta® s’engage » c’est toute une entreprise qui s’engage pour contribuer à améliorer la qualité de vie au quotidien.

*Source : Kantar Brand Footprint Top 50 France 2016

x

Quels sont
les engagements de Herta®

en matière de nutrition ?

Le goût est depuis toujours une préoccupation centrale pour Herta®.
Depuis 2001, l'entreprise s’est également engagée dans amélioration continue du profil nutritionnel de ses produits, avec deux axes principaux : la réduction des taux de sel et la diminution de la teneur en matières grasses de ses produits.

Par exemple, nous avons réduit en moyenne de 19%* le taux de sel dans nos jambons, et de 26%* en moyenne les matières grasses dans les saucisses Knacki® Herta, pour toujours plus de goût et de plaisir !

Herta® a renouvelé son engagement en 2014 auprès des pouvoirs publics dans le cadre du PNA (Programme National pour l'Alimentation) et continue de réduire la teneur en sel et en matières grasses de ses produits.

En savoir plus sur la réduction du taux de sel >>

En savoir plus sur la réduction des matières grasses >>

* Comparatif entre 2002 et 2014 pour les jambons, entre 1995 et 2014 pour les saucisses Knacki®.

x

 

Certaines
de vos communications
font référence
à la « Filière Préférence ».

De quoi sagit-il ?

La Filière Préférence, créée par Herta® en 2013, est un partenariat avec des groupements d’éleveurs et des abattoirs, dans le cadre duquel ils s’engagent à respecter un certain nombre de bonnes pratiques en matière d’environnement, de nutrition, de bien-être animal et d’abattage découpe, s’inscrivant ainsi dans une démarche d’amélioration continue.
En contrepartie, nous nous engageons par des contrats d’approvisionnement sur 3 ans avec nos partenaires afin de procurer une sécurité dans le temps.

x

Est-ce que les éleveurs

qui ne font pas partie de votre
« Filière Préférence » ne sont pas
respectueux de l’environnement,
la nutrition et le bien-être animal ?

Tous les éleveurs qui nous fournissent respectent un cahier des charges précis. La « Filière Préférence » est une démarche d’excellence visant à aller plus loin que les pratiques actuelles. Par ce travail, nous espérons ainsi améliorer l’ensemble de la filière.

x

 

Pourquoi Herta®

ne s’approvisionne-t-elle pas
uniquement en porcs français ?

Nous fabriquons une large gamme de produits à base de viande de porc, dont une part importante de jambons, qui répondent à des critères de qualité de plus en plus exigeants afin de répondre aux attentes de nos consommateurs.

La viande que nous achetons doit en conséquence répondre à un cahier des charges très strict (qualité de la viande, taux de matière grasse …).

Nous privilégions pour nos jambons l’approvisionnement local, près de nos usines ou plus généralement en France, dès lors qu’il satisfait notre cahier des charges.
La part de l’approvisionnement qui ne peut être trouvée en France aux conditions recherchées, provient essentiellement d’Espagne.

x

Quels sont
les engagements d’Herta®

en matière d’environnement ?

Conscient de son impact sur l'environnement, Herta® met en place des actions à toutes les étapes du cycle de vie de ses produits (production, emballage, transports).Par exemple, Herta® a installé une chaudière à bois dans son usine de Saint Pol et a ainsi réduit de 80% les émissions de CO2 de cette usine en 2014.

En savoir plus >>

x

Que faites-vous

en matière de recyclage ?

Herta® a mis en place des filières de recyclage (auditées) pour la majeure partie de ses déchets industriels.
Herta® s’engage à utiliser du plastique recyclé dans ses barquettes. Ainsi Herta® donne chaque année une nouvelle vie à 10 millions de bouteilles en plastiques en les recyclant en barquettes de produits de charcuterie-traiteur.

En savoir plus >>

x

Que faites-vous

pour réduire vos déchets,
limiter le gaspillage ?

Herta® travaille au sein de chacune de ses usines sur ses procédés de production et avec chacun de ses collaborateurs à réduire la consommation d'eau et la consommation énergétique.

Par exemple, entre 2010 et 2013, Herta® a réduit de 45% sa consommation d'eau et de 3% celle d'électricité dans ses usines. Dans le cadre de son engagement auprès du PNA, Herta® s'engage à poursuivre ses efforts avec les actions suivantes d'ici 2015 :
• Réduire de 2% sa consommation d'eau par an en moyenne et par tonne de produit.
• Réduire de 1% sa consommation d'électricité par an en moyenne et par tonne de produit.

x

 

Que faites-vous

pour améliorer l’impact
environnemental de
vos emballages ?

L’optimisation en continu des poids des emballages et l’utilisation de matériaux recyclés permettent à Herta® de réduire ses déchets.
Par exemple, Herta® a réduit de 9% l’épaisseur de ses barquettes rigides depuis 2005, soit une économie de 283 tonnes de plastique chaque année.
De plus, Herta® a lancé en 2013 la première barquette de jambon 100% recyclable. Lorsque les centres de tri seront adaptés, Herta® sera alors en mesure de recycler l’ensemble de ce produit. Plus aucune barquette de nos produits ne contient de PVC aujourd’hui.

En savoir plus >>

x

Que fait Herta® en matière

de bien-être animal ?

Le bien-être animal est l’un des 3 piliers de notre « Filière Préférence » créée en 2013.
Cette action vise à mettre en place des partenariats avec des groupements d’éleveurs et des abattoirs, dans le cadre desquels ils s’engagent à respecter un certain nombre de bonnes pratiques (par exemple la mise en place de brumisateur ou de jouets…).

x

Est-ce que vos jambons

contiennent
des antibiotiques ?

Tous les porcs en France peuvent être traités par antibiotiques en cas de besoin et à titre curatif.
Toutefois, il faut respecter un délai avant l’abattage de l’animal. Ce délai est réglementé et la durée fixée permet de s’assurer de l’absence de trace dans la viande.
Même pour les filières labellisées « sans antibiotique », l’usage d’antibiotique peut être pratiqué jusqu’à la fin du sevrage (les 42 premiers jours), période de plus grande fragilité de l’animal.
L’important est d’éviter les traitements systématiques et de limiter leur usage au seul besoin de l’animal à soigner.
L’usage raisonné d’antibiotiques fait partie des bonnes pratiques d’élevage qu’Herta® encourage.
En concertation avec les experts de la filière et dans une démarche responsable, Herta® préconise un usage le plus limité possible, en ayant conscience que leur suppression n’est pas envisageable à grande échelle sans prise de risque sanitaire pour le consommateur.

x

 

Les produits Herta®

Qu’est-ce qu’un

jambon « supérieur » ?

Herta® ne propose à ses consommateurs que du jambon cuit de porc de qualité supérieure, répondant au code des usages de la charcuterie. C’est-à-dire du jambon fait à partir de jambons frais, provenant de fournisseurs sélectionnés, parfaitement dégraissés et dénervés, travaillés en recettes grâce à un process de cuisson lent. Il ne contient ni polyphosphate ni gélifiant contrairement au jambon dit « choix » ou « standard ».

x

Pourquoi votre jambon
« sel réduit » est-il souvent

vendu plus cher ?

La diminution de sel dans le jambon cuit peut se faire en retravaillant l'équilibre des aromates du bouillon dans lequel il est cuit. Parvenir à réaliser ces réductions implique une activité importante de notre équipe R&D ainsi que sur nos lignes de production.
Le sel a un rôle dans la tenue du jambon.
Diminuer le taux de sel fragilise donc les muscles et nous oblige à aller encore plus loin dans le tri de nos viandes.
Cette exigence encore plus importante entraine une augmentation du prix du produit final.
Nous travaillons à offrir le meilleur à nos consommateurs pour toujours un meilleur équilibre nutritionnel.

x

Pourquoi lancez-vous
une gamme de produits à base

de protéines végétales ?

Aujourd’hui, de plus en plus de consommateurs souhaitent varier leur alimentation en diminuant leur consommation de protéines animales au profit du végétal.
Le bon Végétal de Herta® s’inscrit parfaitement dans notre vocation d’accompagner nos consommateurs au quotidien avec des produits au bon goût, de qualité, simples et pratiques d’utilisation.

x

Est-il possible de consommer

vos produits au-delà de leur date
limite de consommation ?

Nous demandons de ne pas consommer nos produits au-delà des dates limite de consommation présentes sur les emballages. Elles garantissent à nos consommateurs une bonne sécurité alimentaire ainsi qu’une qualité produit optimale en termes de goût et de texture.

x

La consommation
de charcuterie

est-elle mauvaise
pour la santé ?

La Charcuterie, lorsqu’elle est consommée en quantité raisonnable dans le cadre d’une alimentation équilibrée, n’est pas mauvaise pour la santé.
Bien au contraire, les produits de charcuterie sont des sources de nutriments intéressants (protéines, vitamines du groupe B, minéraux…) et contribuent à l’équilibre et à la diversité alimentaire, en plus du plaisir qu’ils procurent !

x

 

Pourquoi mettez-vous

du nitrite de sodium
dans la plupart de vos produits ?

Les nitrites sont des conservateurs qui jouent un rôle essentiel dans la sécurité alimentaire.

Les nitrites sont en effet traditionnellement utilisés dans les produits de charcuterie, qu’ils soient artisanaux ou industriels, car ils permettent de prévenir le développement de bactéries susceptibles de provoquer des maladies graves, telles que le botulisme, la listériose et la salmonellose.

Depuis une quinzaine d’années, Herta est pleinement engagée dans l’amélioration nutritionnelle de ses produits. Nous avons déjà réduit la quantité de nitrites mis en œuvre dans nos produits de 20% ces dernières années.

Après 5 années d’essais réalisés par nos chercheurs, nous sommes très fiers de proposer à nos consommateurs un jambon conservation sans nitrite.

x

Envisagez-vous de baisser

le taux de nitrites
dans vos charcuteries ?

La baisse du taux de nitrites dans nos produits est une priorité pour Herta®, mais elle doit se faire sans aucune concession sur la sécurité alimentaire ! Engagés depuis une quinzaine d’années dans l’amélioration nutritionnelle de nos produits, nous avons déjà réduit la quantité de nitrite mise en œuvre dans nos produits de 20% ces dernières années. La quantité maximale incorporée aujourd’hui dans nos produits est de 100 mg/kg alors que la législation autorise 150 mg/kg.
Et nous continuons à travailler activement pour une nouvelle réduction d’environ 20%.

Après 5 années d’essais réalisés par nos chercheurs, nous sommes très fiers de proposer à nos consommateurs un jambon conservation sans nitrite.

x

 

Combien de tranches
de jambon

puis-je donner à ma famille ?

Les quantités recommandées dépendent de l’âge du consommateur.
Voici nos recommandations.

x

Pourquoi n’y a-t-il
pas que du porc

dans la recette
des saucisses Knacki® ?

La viande de porc est l'ingrédient principal de la saucisse Knacki® Original (76%).
Une saucisse est une recette qui contient, en plus de la viande de porc, d'autres ingrédients : de l'eau, du sel, des liants comme les protéines de pois et de lait et des fibres de blé (pour la texture), du sucre, des colorants naturels, des épices et des conservateurs.

En savoir plus >>

x

Peut-on donner

des Knacki® à des enfants ?

Nos saucisses Knacki® sont tout à fait adaptées à la consommation enfantine en cœur de repas dans le cadre d’une alimentation équilibrée.La portion recommandée est de 1 à 1.5 saucisses en fonction de l’âge de l’enfant.

Attention, il faut bien veiller à couper la saucisse dans le sens de la longueur puis en tous petits morceaux pour les enfants de moins de 4 ans afin de prévenir les risques d’étouffement.

x

Vous n’avez pas trouvé les réponses à vos questions ?
Posez-les-nous sur Twitter