Les cahiers des charges

La sélection des matières premières repose sur des cahiers des charges permettant à Herta® d'assurer la qualité de ses approvisionnements. Herta® y spécifie des bonnes pratiques de production que doivent respecter l'ensemble de ses fournisseurs. La bonne qualité des produits est garantie par des audits réguliers et par plusieurs milliers de contrôles annuels.

Le cahier des charges pour l'élevage

Conformément à la réglementation, ce document fait état du bien-être animal (conception des bâtiments, qualité des éclairages et alternance jour-nuit, surface par porc, …), du suivi vétérinaire de l'élevage (prophylaxie, registre, traçabilité) et de l'alimentation des animaux (sans farine animale notamment).

Herta® privilégie les fournisseurs qui s'appuient sur des structures d'élevage parfaitement identifiées, tracées et auditées ; l'organisation de ces structures, le suivi des bonnes pratiques en matière d'élevage, d'alimentation… sont autant d'éléments soigneusement évalués. Les recommandations et les préconisations de Herta® ont, entre autres, pour objectif de faire évoluer ces élevages vers les meilleures pratiques.

Bureau Veritas est mandaté par Herta® pour assurer le respect du cahier des charges par les éleveurs. A cette fin, Bureau Veritas réalise annuellement des audits aléatoires. L'objectif de ces audits est de promouvoir à tous les niveaux de la filière les meilleures pratiques ; ils s'inscrivent dans une logique d'amélioration continue. Dans le cadre de ces audits, si les objectifs d'amélioration fixés conjointement lors du précédent n'ont pas été tenus, des fournisseurs peuvent être suspendus voire déréférencés.

Pour contribuer avec ses fournisseurs à l'évolution des pratiques d'élevage et encourager la diminution des impacts de cette étape sur l'environnement, Herta® a constitué un panel de spécialistes qui accompagnent la marque sur cet enjeu.

Le cahier des charges pour l'abattage et la découpe

Pour l'abattage, le cahier des charges spécifie des règles à respecter concernant le bien-être animal (transport, bâtiments adaptés, stabulation, repos et abreuvement) et la traçabilité (origines et contrôles sanitaires).

Pour les conditions de découpe, le cahier des charges précise différentes exigences garantissant la sécurité alimentaire (hygiène des installations ou température par exemple). Dans son propre atelier de découpe, Herta® met en place des formations spécifiques, réalisées par des organismes extérieurs, pour optimiser la qualité de la découpe.

Chaque année, les fournisseurs sont audités par un auditeur Herta® accrédité professionnel de cette filière, et par un organisme indépendant (Bureau Veritas) garant de l'ensemble de la démarche.

La qualité de la viande

Herta® évalue la qualité de la viande selon deux critères principaux qui définissent sa capacité à être utilisée de manière optimale pour la fabrication des produits :

  • la qualité microbiologique : pour la garantir, Herta® effectue des analyses microbiologiques chaque année sur ses deux usines et ce à tous les niveaux : matière première, environnement, échantillons de ligne et produit fini.
  • la qualité technologique et gustative (structure musculaire, tendreté, etc.) évaluée par examen systématique des muscles.

Lancement de la Filière Préférence

En 2013, Herta® a renforcé ses liens avec les éleveurs et a créé sa propre filière porcine : « Herta s'engage Filière Préférence ». Cette démarche vise à encourager les bonnes pratiques dans les élevages de porcs conventionnels. Il s'agit d'un partenariat tripartite réunissant des groupements d'éleveurs, des abattoirs et la marque.
Cette démarche est complémentaire avec la sélection systématique des fournisseurs pour l'approvisionnement en viande. Tous les fournisseurs doivent respecter le cahier des charges permettant à Herta® d'assurer la qualité de ses approvisionnements, ils peuvent ensuite intégrer ou non la démarche Préférence.

Pour construire cette démarche, Herta® a travaillé en étroite collaboration avec des professionnels de la filière, de l'environnement et du bien-être animal. Objectif : identifier les principaux leviers permettant de rendre la filière plus respectueuse de l’environnement et des animaux.

Une vigilance à chaque étape :
La démarche s'articule autour d'un guide de bonnes pratiques d'élevage mis au point par Herta® en collaboration avec ses partenaires du monde rural. Ce guide concerne 3 domaines-clé :

  • L'environnement : réduire l'utilisation des ressources sur l'élevage (eau, électricité) et éviter les pollutions et nuisances des élevages de porcs.
  • La nutrition animale : favoriser la production locale (impact positif sur l'économie locale, impact environnemental, impact transport…) et optimiser l'alimentation des animaux.
  • Le bien-être animal : à la fois rappeler les pratiques réglementaires (actées ou en devenir) et encourager de nouvelles pratiques visant à améliorer les conditions d'élevage des porcs.

Un principe de fonctionnement basé sur la réciprocité :

  • Les groupements d'éleveurs s'engagent à identifier les éleveurs qui sont prêts à adhérer à la démarche Herta®.
  • Les éleveurs intégrés dans la Filière Préférence Herta® s'engagent à respecter un certain nombre de bonnes pratiques et s'inscrivent dans une dynamique d'amélioration continue.
  • Les abattoirs identifient, tracent et assurent la qualité des pièces de porcs provenant des élevages engagés dans la démarche Herta®.
  • En contrepartie, Herta® s'engage, sur une durée de 3 ans, à acheter à l'abattoir et aux groupements les pièces de porcs des élevages partenaires.

Des audits d'élevages sont réalisés par Herta®, au cours desquels est défini un plan précis d'amélioration continue.