• Qualité
  • Nutrition
  • Environnement

L'optimisation du poids des emballages

L'une des priorités de l'entreprise est l'optimisation du poids des emballages :

  • Pour les jambons, les ingrédients et les croque-monsieurs, Herta® a pu réduire de 9% depuis 2005 leur poids ce qui représente une économie de 283 tonnes de plastique chaque année ;
  • Pour les pâtes à tarte, le poids des emballages a aussi été diminué : l'épaisseur des cartonnettes a été réduite de 20% sur un an en 2010 (de 325 microns à 255) et la largeur des films d'emballage de 5% en 2010 (de 205 microns à 195). La réduction du poids des cartonnettes a permis d'économiser 283 tonnes de carton. En 2012 Herta® a également optimisé ses cartons en pâtes à tarte et a pu réaliser 135 tonnes d'économies.

L'intégration progressive de nouveaux matériaux

En octobre 2011, Herta® prend une nouvelle initiative en devenant la première marque nationale du rayon charcuterie-traiteur à proposer des emballages fabriqués avec 20% de matériaux recyclés. Ce plastique recyclé est issu par exemple du retraitement des bouteilles en plastique que le consommateur a déposées dans sa poubelle dédiée aux déchets ménagers recyclables : 170T de plastique recyclé ont été utilisées en 2012 soit l'équivalent de 4,8 millions de bouteilles d'eau d'1,5L. L'insertion de matériaux recyclés permet de diminuer la consommation de ressources non renouvelables de Herta®.

Fin 2013, 150 millions d'emballages Herta® étaient conçus avec 20% de matériaux recyclés, soit 100% de ses emballages de jambon. Herta® s'est engagé auprès du gouvernement à poursuivre ce développement, dans le cadre de l'accord PNA, avec un objectif de 70% d'emballages rigides contenant des matériaux recyclés à horizon 2015.

A ce jour, en France, la filière de tri des plastiques est organisée pour traiter les bouteilles et les flacons. Les emballages plastiques de Herta® ne sont par conséquent pas éligibles au recyclage. En 2012, l'organisme Eco-Emballages a lancé une expérimentation auprès de 51 collectivités françaises visant à tester l'extension de la consigne de tri. Herta® a choisi d'accompagner Eco-Emballages dans son ambitieux projet en initiant en parallèle un projet d'optimisation de la composition de ses barquettes de jambon (résultat d'un appel d'offre lancé par Eco-Emballages). L'objectif était d'en améliorer la recyclabilité.

Fin 2013, Herta® remplissait 100% des objectifs qui avaient été fixés dans le cadre de ce projet :

  • La conversion de ses barquettes de jambon du PVC vers l'APET. L'APET a l'avantage d'avoir des propriétés techniques similaires au PVC (barrière, rigidité), tout en ayant un meilleur impact environnemental lors du traitement des déchets.
  • Le développement d'une barquette de jambon en mono-matériau, qui représente une avancée significative pour l'éligibilité de cet emballage au tri. En effet, une barquette en mono-matériau a l'avantage de pouvoir s'intégrer plus facilement qu'une barquette dite « complexe » aux flux actuels de recyclage, sans en entraver la qualité. C'est au terme d'un long travail technique que Herta® est aujourd'hui en mesure de proposer une barquette en mono-APET. En novembre 2013, Herta® a lancé sa première barquette de jambon en mono-matériau (Tendre Noix® Supérieur Avec Couenne 2 tranches).

« Herta® a pris des engagements forts aux côtés d'Eco-Emballages : réduire, dès que cela est possible, le poids de ses emballages, et en parallèle inciter ses consommateurs au tri, grâce à des consignes précises apposées sur tous ses emballages. Grâce à cette démarche, c'est le tri et le recyclage des emballages qui progresse en France, et donc des ressources naturelles qui sont préservées. » Eric Brac de la Perrière, Directeur Général d'Eco-Emballages, société anonyme à but non lucratif, qui pilote le tri et le recyclage des emballages ménagers en France.